lundi 15 décembre 2014

L'enfant le mieux couvert du monde... Plaid bébé version #324


Certes, j'exagère chouia. A peine... comme toujours...

Bon, si, parce qu'en fait, tous les plaids que j'ai tricoté/crocheté ces derniers temps ne sont pas des plaids bébé... même si de par la taille qu'ils font, on pourrait croire... mouahahahahaha!!

Mais bon, en tous cas, ce baby boy qui arrive a déjà 2 plaids hand-made rien qu'à lui. Et non, la (future pour la 2ème fois) grande soeur et le futur grand frère ne sont pas jaloux puisqu'ils utilisent eux, les plaids "adulte" pour format petit adulte... 

Pour le plaid hexagone, c'était un peu parti par hasard, avec un fond de "débarrassage" de mini-pelotes.

Là, c'est parti pas du tout par hasard, avec la ferme intention de liquider les 20 pelotes de Super Baby de Phildar commandées l'année dernière en période de solde, avant même de tomber enceinte, et encore moins de savoir que ça serait un garçon. 

Oui, parce que les 10 pelotes de bleu et les 10 autres de beige, c'était 50/50 n'est-ce pas?

Bien joué hein! Je devrais tenter l'Euromillion moi je dis. 

Donc, j'ai bien tricoté 2 petits pulls brassières avec ce concentré de douceur, mais en aiguilles 3, ma foi... j'ai du mal.

Mais alors j'en fait quoi des 18 pelotes restantes moi hein??? je les mange?

L'option planquage de la marchandise dans un sac ou un tiroir n'étant plus d'actualité en ce moment (en plein dans l'opération "decluttering" pour libérer de l'espace justement pour le baby boy et tout son matos), fallait que j'en fasse quelque chose, et quelque chose d'utile si possible.

Et de simple. Tant qu'à faire.

Maiiiiis ouiiiii, bien évidemment, le plaiiiid!!! (la solution à tous les problèmes existentiels laineux en fait semble-t-il!!). Laine doublée hein, siouplé et aiguilles 4,5, parce que faut-pas-déconner-quand-même.


120 mailles, du point mousse à la louche... pardon, à la pelleteuse... ceci dit, pas autant que ma copine Gi qui mange le point mousse du Color Affection par palettes entière!! huhuhu!!

Des rangs et des rangs de rayures, un aller retour par couleur...


Avec la bordure sympa, mais d'un seul côté du coup... ceci dit, celle de l'autre côté avec le croisement de fils est super jolie aussi...


Avec des pompons aux 4 coins pour faire trop meuuuugnoooon.


D'ailleurs, en parlant de pompons, j'avais commencé par faire des petits pompons "conventionnels", mais du coup, dès que je tirais à peine sur un fil, il se barrait. Et comme j'ai pas l'intention de nourrir mon fils avec de la laine... j'ai changé de technique. En espérant que ça tienne.

C'est trop beau, je suis trop contente du résultat. Je sais, j'aime toujours ce que je fais. Bon, et alors quoi? heureusement non? 

Bon, allez, me reste 3 pelotes de la super laine en question (oui, bon, je voulais pas que ça fasse chemin de table le plaid alors il a bien fallu que je m'arrête à un moment donné quoi...). Je travaille donc sur le bonnet de naissance, à rayures également, pour que le petit puisse jouer au militaire façon camouflage avec son plaid... mouahahaha...



Ce post est sponsorisé par Mademoiselle Bazaar, chez qui j'ai sous-traité la prise de photos. Elle fut plus que ravie, et moi aussi... depuis le canapé.

J'avoue, elle s'est bien débrouillée. Si bien que j'ai même pas eu besoin de les tripoter dans un logiciel photo façon luminosité et cie. Elle gère du reflex ma fille hein?

Maintenant, faut que je lui apprenne à charger les photos sur l'ordi... je garde le privilège de la rédaction hein... quoi que...???


Rendez-vous sur Hellocoton !
Pin It!

jeudi 4 décembre 2014

Moi et Pinterest... #confessions#



J'ai découvert Pinterest y'a de ça un moment... au début, je pouvais y passer des heures d'affilée, version non-stop, allant d'image en image, pour finir en me demandant comment j'avais bien pu arriver là... vous savez comme quand vous pensez à quelque chose et 5 minutes plus tard vous pensez à un truc qui n'a strictement rien à voir et vous refaites le chemin de vos pensées???.

Maintenant, j'arrive à me limiter à 1 ou 2 heures... ben quoi, c'est une belle progression non? 

♥♥♥

J'ai apparement 55 tableaux différents, et apparement encore (c'est Pinterest qui le dit), 4121 épingles. Bon, forcémement, quand tu passes 1 ou 2 heures sur le machin, ça peut aller vite. Et puis, ça mange pas de pain, alors, hop hop hop... Pin, Pin, Pin... Oh et puis zut, Pin aussi tiens.

Bon, quand même, 4121... je vois pas comment... il exagèrerait pas un peu le Pinterest là??? Genre la sardine qui avait bouché le port de Marseille tu vois quoi... c'est pour faire monter ses stats c'est sûr...

♥♥♥

Parfois, quand j'épingle une photo, Pinterest me fait discrètement remarquer que j'ai déjà épinglé cette photo. Il me dit; "Pssst... il semblerait que vous avez déjà épinglé cette photo". Ah bon? Bon, si tu le dis. Mais t'es sûr? 




Mais franchement, de quoi il se mèle lui de me faire remarquer des trucs comme ça? Non sérieux, ça te pose un problème que je ré-épingle une photo? Après tout, ça prouve que j'ai des convictions et que je reste fidèle à mes intérêts non? 

♥♥♥


J'ai 3 tableaux secrets. Oui Pinterest te donne la possibilité de créer des tableaux que personne ne peut voir. Genre quand tu épingles un truc, ça ne se voit pas sur la page actualités de ceux qui te suivent (ou alors tu peux choisir que seules certaines personnes y aient accès). Pourquoi j'ai rendu ces tableaux secrets et pourquoi j'épingle certains trucs sur ces tableaux, ça... je me le demande encore...

Ceci dit, j'aime bien l'idée de garder une trace d'un truc que j'ai envie de faire sans forcément le crier à toute la planète. C'est mon jardin secret... (c'que c'est nunuche de dire ça...)

♥♥♥

Sur mes 4121 épingles... ah pardon, on me dit 4136 dans l'oreillette, depuis, j'ai refait un tour sur Pinterest... j'ai du cliquer sur la photo pour aller voir son site/blog d'origine à peu près 1 fois sur 10. Pas par désintérêt hein, non, parce que je me dis que d'abord j'épingle, et ensuite j'irai lire. Voilà voilà... "c'est c'laaaa ouiiiii" comme dirait Pierre... 

Oui mais là, tout d'un coup, cliquer sur 4136 épingles pour lire les articles originaux, ça m'apparait tout d'un coup comme une tâche insurmontable, un défi de toute une vie (et comme je passe déjà tout mon temps libre sur Pinterest... Mouaaahahahaha)... Pas grave, je vais faire l'autruche comme depuis le début et continuer à épingler dans la même optique... Y'a pas mort d'homme arpès tout non?

♥♥♥

Sur mes 4136 épingles, j'ai du réaliser sérieusement environ 12 d'entre elles. Bon, après, je n'épingle pas que des DIY/tutos tricot/couture et cie. J'épingle aussi des jolies photos pour le plaisir d'épingler de jolies photos, des phrases que j'ai envie de retenir, des photos pour l'inspiration, ou pour montrer à chéri quand je veux faire passer un concept...

Allez, on va couper la poire en deux et dire que 2068 sont des épingles de style DIY/tutos tricot/couture et cie. Je n'en ai toujours réalisées que 12, ce qui donne un taux de réalisation d'environ 0.60%... No comment...

♥♥♥

Pour en revenir au taux de réalisation justement, on discutait moi et ma copine MF, Pinterestaholic comme moi ("bonjour, je m'appelle Bidulle, et je suis accro à Pinterest", mouahahahahaa), de la mise en place d'un système de contrôle du nombre d'épingles possible dans un laps de temps donné soumis à la condition d'avoir réalisé x% des épingles déjà épinglés. Tu es toujours là?

Non mais on rigole, ça va pas la tête ou quoi??? On vit en démocratie non???? Manquerait plus que ça, non mais j'te jure... Paires de baffes qui se perdent oui...
♥♥♥


J'ai un tableau qui s'appelle "A faire vite". Oui, oui, je vous autorise à vous marrer... Je me demande de la gueule de qui je me suis foutue en créant ce tableau. Enfin, en l'appelant comme ça quoi... Comme si ça allait me faire faire les trucs plus vite (ou même faire tout court)... Comme si le fait de dire qu'il fallait que je le fasse "vite" m'obligerait, par une puissance ultra cosmique venue d'ailleurs, à me mettre au travail...



Le pire étant que si je regarde de plus près, je pense que je pourrais effacer la moitié des épingles qui sont là dessus... Faut croire que je suis pas si fidèle que ça à mes convictions... mouahahahaha!!

♥♥♥

J'ai contaminé ma propre fille. Elle a son tableau à elle sur mon profil. Oui, elle aussi traine sur Pinterest, et si je lui laissais la tablette entre les mains, ça pourrait durer des heures aussi. Malheureusement pour moi, elle a beaucoup plus souvent envie que moi de passer à l'action. "Maman, on peut faire la recette des cookies que j'ai épinglé?", "Maman, on peut faire l'origami que j'ai épinglé??", "Maman, tu peux m'aider pour le truc que j'avais vu sur Pinterest???"

Mais tu vas la boucler ouiiiii????? Privée de tablette tiens!!! Non mais... Ceci dit, je me suis surprise à épingler des trucs pour elle quand je traine moi sur Pinterest... C'est sans espoir.

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥


Bon... voilà pour les confessions. Je ne cherche pas à me faire pardonner hein... Ne méprenez pas le but de la manoeuvre...

Non, je serais plutôt du genre à chercher d'autres comme moi... d'autres cas désespérés... histoire d'envisager la création d'un groupe de parole ou de soutien... les Pinterestoholics Anonymes... 


... Allez avouez!!!!!!!

Et accessoirement, si vous voulez me suivre, et risquer de rajouter quelques minutes (à peine) sur votre temps de consultation Pinterest, c'est par ici (Madame Bazaar)


Rendez-vous sur Hellocoton !
Pin It!

lundi 24 novembre 2014

Crumble aux pommes


Et puis je me suis dit, si j'attends de réunir toutes les conditions nécessaires à la publication d'un billet parfait, en 2017, on est toujours là...

L'appareil photo est pourtant sorti, il est chargé, le câble pour mettre les photos sur l'ordi est là aussi, l'ordi est chargé aussi (bon, soit dit en passant, pour l'ordi, ça aurait pu être pire puisque je ne retrouvais pas le chargeur...).

Oui mais voilà, gros bidon me suce ma motivation... comme l'aspirateur D*son avec son super moteur rotatif triple succion.... et il éloigne visuellement l'appareil photo et tout le matos nécessaire à chaque fois que je le regarde. 

Alors j'ai décidé d'adopter une autre technique...

La technique photo-Iphone-prise-à-la-va-vite-qu'il-faudra-que-tu-t'en-contentes.

Ce qui me fait penser à un article que j'ai lu la semaine dernière (somewhere en lien sur facebook...) sur les articles de blogs avec les photos super bien prises, à la bonne lumière, sous le bon angle, au bon format

Ben mine de rien, ça avait beau être un article qui, selon ce que mon neurone a compris, cassait un peu ce genre de pratique, quand même, moi, quand je lis un blog, j'aime bien lire un truc bien carré, joli, pour lequel la personne qui publie a pris le temps. Bref, un truc qui fait envie quoi. Parce que moi je prends le temps de lire de l'autre côté. C'est un échange quoi...

Du coup, là, ça me fend le coeur de faire comme ça, mais bon, on va dire que c'est provisoire, et que dès que je réussirai à atteindre l'appareil photo (et le cable, et l'ordi ensuite), je le ferai. On fait comme ça?

Donc, dimanche, jour de repos, jour où d'habitude, et ces derniers temps encore plus, j'aime en faire le moins possible, je me suis surpassée. 

A 10h du matin, j'étais déjà en train de préparer du boeuf bourguignon (et pas pour le lendemain hein...). En même temps, j'étais quand même déjà un peu à la bourre. Vu le temps de cuisson... Mais peu importe, même si les enfants risquaient de crier famine à 13h, j'avais décidé qu'à midi, ça serait boeuf bourguignon. Et on ne discute pas avec une femme enceinte.

Et à 10 minutes du coup d'envoi (cuisson des pommes de terre pour la purée - maison of course - presque terminé), je décide qu'il nous faut un dessert pour parfaire le tableau dominical.

Je vois les pommes en excès dans le plat à fruit, alors je resors le livre de cuisine pour une recette de crumble (genre la fille qui sort un dessert de dernière minute avec 3 fois rien et 2 fonds de placards... mouahahahaha)

Je modifie (je mixe en fait les 2 recettes de la même page), bien sûr (je modifie toujours, je suis un cas désespéré), et en 1/4 d'heure max, le dessert était prêt pour être enfourné. Et ça tombe bien, parce que le crumble, ça se mange chaud non?


Recette du crumble aux pommes (pour 6 personnes):
- 4 pommes coupées en petits dés
- le jus d'un demi citron
- 100g de beurre froid coupé en morceaux
- 110g de sucre brun que je vous conseille de réduire un chouia à genre 100 voire 90g (ceci dit, on est compliquées ma fille et moi avec le dessert trop sucré...)
- 130g de farine
- 1 cc de cannelle moulue

Dans un saladier, mélanger les pommes et le jus de citron. Beurrer un plat à gratin et y déposer les pommes. 


Dans le même saladier, mélanger du bout des doigts le beurre, le sucre brun, la farine et la cannelle pour faire le crumble. Le but est de faire des comme du sable, mais en gros morceaux.

Répartir le crumble sur les pommes. Enfourner pour 30 minutes à 190°C-200°C (190°C pour moi, avec les 5 dernières minutes à 200°C pour que ça dore un peu).

Servir et manger chaud. Pas trop quand même hein, il faut souffler un peu dessus quoi...


C'est juste parfait comme dessert parce que ça va vite, et que c'est bon. Et que tu peux le faire à la dernière minute.

Sur ce, je m'en retourne lire mon livre de médiathèque qu'il faut que je termine dans les 2 jours car je l'ai déjà prorogé une fois et je peux pas le proroger une 2eme... tu vois, cher lecteur, y'a pas que dans le blog que je suis à la ramasse...

Allez, bonne semaine!!! 


PS: j'en ai mangé à midi, froid, il restait une part. Alors certes c'est meilleur chaud (ou tiède), mais froid, ça passe très bien aussi!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Pin It!

mardi 11 novembre 2014

Ma poubelle se remplit à la vitesse de la lumière: j'ai les hormones qui s'affolent... + vide-grenier

Bon, je vous épargne les sautes d'humeur et les épisodes de dédoublements de personnalité, la larme plus que facile et les envies de partir hiberner dans une grotte avec personne à qui parler...

(Je ne parlerai pas non plus de mon bassin qui déboite et des ligaments qui se comportent comme du chewing-gum et me font marcher comme une mémé de 150 ans et dire "aie" à chaque micro-mouvement... Non non, ça, je n'en parlerai pas...).

Bref, vous l'aurez compris, j'ai les hormones qui sur-réagissent ces derniers temps on va dire... (et encore "sur-réagissent" ne traduit pas vraiment l'ampleur de la situation...)

Vive la grossesse quoi...

Bon, je vais pas non plus me plaindre, comme dit Monsieur Bazaar: "Tu l'as cherché". O_o

J'adore la capacité des hommes à faire preuve de compréhension des fois. Tout en finesse...

Donc, tout ça, pour en venir aux hormones qui font qu'en ce moment, je "dé-sen-com-bre". 

Un peu de théorie pour commencer sur de bonnes bases:

Définition de désencombrement dans le Larousse: action de désencombrer.

Okééééé... mais encore...

Alors définition de désencombrer dans le Larousse: débarrasser de ce qui encombre.

Euh, tu m'aides pas là le Larousse... un petit effort?

Bon, donc définition de encombrer: 
- surcharger un lieu, quelque chose, le remplir d'objets, de personnes, etc., de telle sorte que son utilisation en est rendue difficile, voire impossible; embarrasser, gêner.
- prendre inutilement de l'espace; embarrasser

Voiiiiiaaaaaalà, on y est!!! Je vais bien finir par y arriver non? 

Niveau synonymes, en cherchant bien, on trouve (histoire d'être bien sûrs qu'on a bien compris): débarrasser, nettoyer, vider, désobstruer, purger, ôter, enlever, soulager, dégager, délivrer, libérer (délivréééééééeeee, libéréééééééééeeee.... ok, non, rien à voir avec la choucroute... ---> je sors), déblayer, débloquer, décongestionner.

Tout y est. J'ai rien d'autre à redire.

Et donc, depuis quelques semaines, je jette (par jeter, j'entends faire sortir de la maison, pas forcément la poubelle hein... c'est juste façon de parler) à tour de bras. A coups de pelle. De façon frénétique. Limite psychotique (mais c'est pas grave, ça va avec le reste).

Bientôt, on ne me laissera plus sans surveillance à la maison: de peur que je débarrasse un truc à quelqu'un... (mais en fait, j'ai pas encore dépassé la limite de jeter des trucs aux autres sans demander... pas encore...). 

Bon, j'avoue, le chemin a été long: j'ai passé pas mal de soirées à lire plein d'articles sur le net sur le sujet. Sur le côté psychologique de la chose. Sur les bienfaits que ça pouvait avoir, autant sur l'esprit que sur un côté pratique. Sur le pourquoi du comment on gardait les choses. Sur les bonnes questions à se poser quand on entreprend un tel truc. 

Bref, vous l'aurez compris, faut pas m'embêter en ce moment sinon je vous jette à la poubelle. Naaaaaa, je déconne... quoi que...

Alors le truc, c'est que je vous aurais bien fait des "avant-après", mais comme je suis tellement rapide (ça me prend comme une envie d'aller faire pipi, et en ce moment, croyez-moi, j'y vais trèèèèès souvent, rapport au mini boy qui prend un malin plaisir apparement à donner des coups en plein sur ma vessie...), ben le "après" arrive avant même que j'ai le temps de réaliser que j'avais déjà rempli un sac tout entier.

Le "avant-après" s'est donc envolé avec le bruit du camion poubelle qui vient de passer juste en bas... Mouahahahaha... (camion poubelle ou autre hein... en général, un sac de trucs "à débarrasser" que tu poses en bas de l'immeuble y reste environ 3 secondes et demi).

Alors bon, j'essayerai d'en faire un quand même, juste pour le fun, mais surtout, ce que je voulais partager avec vous ici, ce sont les principes et trucs qui m'ont le plus marqué ces dernières semaines. Bon, rien d'exceptionnel et d'inventé hein. Tout ça, je l'ai lu et relu et re-relu sur des dizaines de sites. On va dire que je vous le transcris à ma manière.


* Ne pas chercher à tout faire en un WE. Comme je l'ai souvent lu dans tout ce que j'ai lu, ta maison/ton appart ne s'est pas retrouvé dans cet état en un WE, donc ça n'est pas en un WE que tu auras ta maison/ton appart en mode désencombré! On y va petit à petit. Un petit quart d'heure par ci, un petit quart d'heure par là, jeter un truc qui te démange en sortant d'une pièce, et puis basta. Un tiroir, une étagère (pas toute la Billy hein, juste un étage de la Billy). La suite demain. Ou le WE prochain. Ou tout à l'heure. Quand tu le sens. Pas l'année prochaine non plus hein... On fait un petit effort, on y met un peu du sien.

* Commencer par le plus facile. Là, c'est personnel. Donc pas d'avis à donner sur ce qui sera plus facile ou moins. Mais bon, ne vous attaquez pas aux photos et lettres d'amour de votre adolescence en premier quoi... Commencez par un truc bateau, genre le tiroir à torchons de la cuisine. Ou alors le placard de tupperwares. Un truc sans valeur sentimentale quoi. Ensuite, quand vous verrez que ça fait du bien, vous pourrez attaquer les choses plus sérieuses. J'ai fait les CD ce WE par exemple. J'ai jeté un nombre incalculable de boites de CD vides ou cassées. Si elles étaient cassées et que je voulais garder le CD, je l'ai ai mis dans des petites pochettes en papier spécial CD. Et si je retrouve le CD d'une boite jetée, ben je ferai pareil. Et le jour où tu as vraiment la patate, ben tu mets tout ça sur ton Itunes ou sur un disque dur et tu bazardes tout (là, c'est la prochaine étape hein... niveau master en organisation). J'avoue, j'ai gardé un CD de Joey Lawrence (no comment please), jusqu'à ce que je décide quoi en faire... Ne pas trop se poser de questions sur certains trucs. Par contre, j'ai pas encore attaqué mon stock de laine... ça je le garde pour en dernier!!!

* Ne pas chercher à organiser. L'organisation, ça sera pour après. Pour ce qui restera. Pour le moment, on cherche à débarrasser. Donc pas la peine de sortir acheter 50 boites pour ranger. Tu ne sais pas combien de trucs tu auras à ranger, donc débarrasse d'abord, ensuite tu iras acheter tes boites. Pour l'instant, des sacs poubelle pour jeter et éventuellement de grands sacs qui font un peu moins poubelle pour donner suffiront largement. Un bordel organisé, ça ne sert à rien. C'est comme si tu n'avais rien fait.

* Donner l'exemple. Le plus facile, c'est de démarrer avec les gamins je dois avouer. Genre un beau matin, en ce beau dimanche pluvieux où y'a rien à faire, tu te pointes dans leur chambre avec tes grands sabots de méchant loup et tu leur donnes un sac poubelle pour jeter et une boite pour donner et tu leur dis "allez hop, au trafffffail les amis!!!". Non non non. Ca marche pas comme ça. Sur le court terme, ça va marcher. Mais dans la douleur (et les pleurs?? mouahahahaha). Non, d'abord, on attaque son petit bordel à soi. On montre l'exemple. Et oui, on se débarrasse de trucs qui nous tiennent à coeur (enfin, c'est ce qu'on croit), mais qui finalement n'ont aucun intérêt, et on le fait bien savoir: "regardez mes chéris, maman jette son livre de tricot auquel elle tient tant et qui l'a accompagné depuis des aaaaannées". Quelques jours plus tard, ils auront envie de faire pareil (bon, en théorie hein. Ici, ça a marché pour la grande. Le frangin, il est toujours en train de jouer aux Lego, il a même pas daigné venir voir ce que je faisais, et le chéri, je le classe dans les causes perdues pour le moment).

* Appliquer la règle du "m'en suis-je vraiment servi durant les derniers 6 mois/1 an/2ans?". Au choix selon votre degré de tolérance... Si la réponse est non, ne pas céder aux parades toutes faites du style:

  • "mais j'en aurai peut être besoin un jour" (si t'en a pas eu besoin dans les X dernières années, je doute que tu en auras besoin dans les 6 mois à venir et si jamais t'en a besoin, ben tu trouveras un moyen de t'en procurer un)
  • "mais je l'ai payé cher" (et-je-ne-m'en-suis-probablement-pas-servi-depuis-le-jour-où-ça-a-quitté-le-magasin-mais-ça-c'est-un-détail)
  • "mais c'est maman qui me l'a offert" (oui, et ça n'est pas parce que tu le donnes/jettes qu'elle t'aimera moins. N'est-ce pas maman????? Pareil pour toi hein, tu peux jeter les trucs que je t'ai offert qui ne servent à rien.)

* Vendre la chose histoire de faire passer la pillule (pas la peine d'essayer de faire du bénéf dessus hein... c'est de l'occaz. On veut juste "faire passer la pillule" et avoir l'impression de pas tout avoir perdu.

* Ou donner la chose à une personne en particulier. Donner à quelqu'un qui s'en servira vraiment. Et se dire que ça fait un heureux. Au passage, ne pas forcer la personne à prendre le truc hein. Et lui dire que si elle en veut pas, elle peut aussi le donner. Le but n'est pas d'encombrer quelqu'un avec ton bordel quoi.


Bon, à vous d'aller lire d'autres trucs sur le net (si vous parlez/lisez l'anglais, vous vous éclaterez encore plus, et à ce moment là, votre mot clé à taper sur gougueule, c'est "decluttering"). Ou alors sous forme de bouquins. J'avais piqué celui de Dominique Loreau à môman (L'art de la simplicité). Et puis je l'ai égaré (ou jeté? mouahahahaha!!!). Elle l'a ensuite racheté (le comble quoi, en parlant de désencombrer. Mais bon, c'est pour avoir des bases solides quoi!!). Bref, tout ça pour dire que ça mérite une petite réflexion pré-opératoire quand même. Histoire de comprendre le pourquoi du comment. Je trouve que c'est important et ça m'aide bien (en plus de ces fichues hormones...).

Et justement, ça tombe bien pour vous, si vous habitez à Casablanca (ou pas trop loin hein), et que vous voulez lancer l'opération "Minimalist" chez vous, il y a un vide-grenier organisé ce dimanche.



Vous pouvez encore vous inscrire (oui je sais, j'aurais pu le dire avant mais avant, mon esprit était trop encombré pour réagir)!!

J'ai participé à la première édition, et c'était très sympa!!! J'avais vendu pas mal de choses! et les enfants aussi! (mais là, j'ai zéro énergie pour y participer...)

Par contre, ça peut aussi être un cadeau empoisonné cette info...

Si tu cherches à débarrasser et qu'au final tu ramènes encore plus de broll à la maison...

M'enfin bon, je sais qu'il y a des adeptes et c'est vrai qu'on y fait parfois de très très très, voire très bonnes affaires... 


A très vite... (mouahahahahahaha, la blague du siècle...)


PS: si jamais vous êtes dans le même trip que moi, faites moi signe hein! plus on est de fous plus on rit! (et accessoirement, un peu de soutien, ça fait pas de mal...)

PS2: je savais que c'était pas la première fois que ça m'arrivait tout ça... j'avais déjà essayé ici.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Pin It!

lundi 6 octobre 2014

Avant, j'avais un blog... + tricot + big news....


 ... mais ça c'était avant...

Mouahahaha... (rire jaune...)

Ouais, je sais, servies et re-servies les excuses à 2 sous... toutes les blogueuses vous les sortent et vous, vous vous faites plus avoir hein! En fait, non, pas toutes les blogueuses vous la sortent, c'est ça qui est déprimant, parce que elles, elles y arrivent!!!! Oooouuuuiiiiiiiiinnnnnnn!!

Néanmoins, vous m'accorderez que sur les 3 billets que j'ai publiés sur une période de 4 5 mois, je ne vous en ai sorti aucune! J'ai fait l'air de rien, genre j'ai publié y'a 3 jours et la vie suit son cours. Ça mérite le pardon non? Une telle zénitude!! C'est exemplaire non?

Mais comme on va pas attendre 2015 pour prendre les bonnes résolutions qu'on ne tient pas, on va dire qu'on va prendre les bonnes résolutions de la rentrée qu'on ne tiendra pas. Mais siiiiiii on va les tenir!!

En même temps, il était temps pour les bonnes résolutions de la rentrée hein... ça fait genre 1 mois qu'ils sont en classe les morveux!!! Oui mais moi j'attendais que vous soyez bien installés dans le rythme de la rentrée quoi...

Alors bon, certes, je n'ai pas disparu de la circulation hein!! Ceux et celles qui me suivent sur IG (par ici pour mon compte) ou sur FB (par ici), savent que je ne fais pas rien (hein que vous le savez?????). Bon, je n'ai plus la "productivité d'antan" comme j'aime à l'appeler dans ma petite tête, certes, mais n'empêche que...
 

Du coup, j'en profite pour vous montrer mes dernières productions, qui sont du réchauffé, car ce bonnet là, je l'avais déjà tricoté ici. Hé oui! Y'a deux ans. Rien que ça! Ca passera à la fashion week vous pensez? J'veux dire, un modèle comme ça, c'est intemporel non?

Bon, donc, modèle Phildar, catalogue Automne-Hiver 2011-2012 (complètement out of fashion, has-been, vieillot quoi mais on s'en fout parce qu'il es trop beau), initialement à tricoter avec de la Partner 6 en aiguille 5. En noir pour l'homme, parce qu'en moutarde, il m'avait fait la gueule (ingrat).


Il a intérêt à le mettre celui là moi j'vous dis (même juste en revenant du hammam, seul moment où il met un bonnet en général, mais bon, c'est pas grave, rien qu'il le mette, le reste du temps on s'arrangera, je lui piquerai).

Et comme Mademoiselle Bazaar en voulait un aussi du coup (le contraire m'aurait étonné), j'en ai fait un autre mais avec des aiguilles chouia plus petites (4.5 au lieu de 5) et de la Cascade 220. 

Ca tombe nickel, voir même chouia trop petit, mais bon, non, ça lui tient bien à la tête on va dire.

Et comme après le Junior, forcément, il voulait le même aussi, ben j'en ai retricoté un. Je me demande toujours s'il voulait le même parce qu'il voulait le même ou alors parce que j'en avait fait un à sa soeur et qu'il était tout simplement jaloux. ---> C'est marrant je penche carrément pour la 2eme option mais bon...

Bref, peu importe, je lui ai fait, mère dévouée que je suis. Et qui ne crache pas sur un projet qu'elle peut boucler en quelques jours.

Du coup, comme le modèle en 4.5 avec la Cascade était juste juste pour la miss, je l'ai retricoté en 5 pour elle pour pouvoir filer celui en 4.5 au Junior.

Et toute la famille a le sien (enfin, manque plus que moi quoi... mais moi j'ai déjà l'autre modèle alors ça va...). 
 

Il peut désormais faire froid. Ne serait-ce que 15°C ça serait déjà pas mal. Non, parce que là avec 25°C, le bonnet... Tu vois quoi...





Bon, du coup, j'avais prévu un super teaser pour la big news, et puis j'ai eu un doute, je me suis dit "et si le prochain billet j'arrive à le pondre que d'ici 6 mois????", ben ça sera un peu tard....

Pour vous annoncer quoi le big teaser??? Ben que la famille Bazaar va s'agrandir. Hé oui!!  It's a boy!!! et ça sera pour février 2015, et c'est en partie pour ça que j'ai déserté ici...

Voilà voilà, ça c'est ce qu'on appelle de l'excuse de la mort qui tue... (et là, tu imagines le big smiley, celui qui montre toutes ses dents, et qui limite te dit: "haha, tu t'y attendais pas à celle là hein???").

Oui, tu sais, le plan "ouiiiiii pardoooon, ça fait des sièèèèèèècles que j'ai rien postéééé sur ce blooooog, mais tu voiiiiis, c'est parce quuuuueeeee"...

Ben la voilà mon excuse à moi pour ce coup ci: c'est parce que je fabrique un troisième membre de la famille (enfin, 5ème si on compte l'homme et moi, mais 3ème enfant quoi) et que après la période vomito (de la mort qui tue aussi en passant), ben maintenant vient la période "j'aime-mon-canapé-plus-que-tout". Voilà c'est dit.

Bref, donc, depuis le fin fond de mon canapé, moi et le baby boy à venir on vous présente toutes nos z'ixcuzes les plus plates, et on vous promet qu'on va vous montrer tout ce qu'on fait depuis le fin fond du canapé...

Promis.

Si si!!

PS: Veuillez noter, au passage, le timing du bébé qui est prévu pour février quand sa mère est à fond dans le tricot. Et non, comme je disais à ma fille, je n'ai pas fait "exprès".


Ça va je suis pardonnée??



     
Rendez-vous sur Hellocoton !
Pin It!

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...