mardi 6 septembre 2016

Vous reprendrez bien une petite coupe?

Homme, passe ton chemin. Que tu aies la mentalité d'un homme du Moyen-âge ou une ouverture d'esprit aussi large que le Grand Canyon, ne lit pas ce billet. Peu importe ton excuse. On va parler trucs de filles là.

Non sérieusement, tu risques un traumatisme profond irréparable pouvant a terme mener à l'extinction de la race humaine. Je n’exagère pas je vous assure. Bon si, peut-être chouia.

Quant à toi femme, même si ce billet te concerne et que je te conseille vivement de lire, je tiens tout de même à te prévenir. Ça cause pas peinture pour visage, casseroles ou chiffons. Oui je sais, c'est terriblement sexiste et réducteur tout ça, ça fait très cliché, mais où est donc passée ma fibre féministe allez-vous dire?

Elle est partie dans les toilettes, comme elle le fait une fois par mois. Mais oui, tu sais bien de quoi je veux parler quoi... les "ragnagnas", les "anglais", les "reds". J'va causer menstruation féminine. Le truc chiant qui te pourrit la life 1 semaine par mois donc (soyons honnêtes). 2-3 jours si tu prends la pilule, un peu plus si tu aimes jouer avec le feu (ou si tu cherches activement à te reproduire quoi), et encore un peu plus si tu as un stérilet en cuivre qui te fait saigner encore plus que dans un film de Massacre à la tronçonneuse.

Jusqu'ici, rien de traumatisant me diras-tu, ni pour toi, femme, qui subit les joies de la fertilité, ni pour toi, homme, qui a tout de même voulu lire même si je t'avais dit de ne pas le faire (petit coquinou va!). Tu peux encore t'arrêter là et t'en sortir indemne d'ailleurs. Je t'aurais prévenu.

Je vais donc vous parler de comment j'évite de tacher mon jean blanc cette semaine là, sans produits chimiques et sans déchets qui polluent les décharges. Nan, j'déconne, j'ai pas de jean blanc en plus.... je vais vous parler de comment j'évite de tâcher le canapé du salon.

 

La première fois que j'en ai entendu parler, c'était il y a 6 ou 7 ans, de la bouche de ma meilleure amie de collège-lycée, celle que je ne revois malheureusement pas assez souvent, la faute aux distances, mais avec qui je parle comme si on s'était quittées la veille à chaque fois.

Ce soir là, elle m'avait raconté qu'elle utilisait une "cup". Chnaoua? Was ist das? kétudis? J'avais eu droit à toutes les explications techniques bien comme il faut, avec tous les détails (oui parce que deux copines de y'a plus de 20 ans, ça donne tous les détails). On avait bien rigolé, je m'étais dit pourquoi pas, et puis voilà. L'histoire s'est arrêtée là.

Et puis y'a 3-4 ans, sur un site de vente en ligne ici au Maroc, je la vois. Et je me dis allez zou, je tente, je risque rien. Ou presque. Au pire, le prix de la cup et d'un jean blanc.

"Mais c'est quoi la cup, bordeeeeellleeuuuuu?" qu'elle dit la dame au fond...


Alors la cup, c'est le nom in-English-yes-dear de la "coupe menstruelle" (ça fait barbare comme nom non?). C'est une coupe (de part sa forme), en silicone médical, qui sert à recueillir le flux menstruel. Voilà pour l'info technique. De ces petits noms (de marque quoi), elle se fait appeler "mooncup", "ladycup", "meluna", "fleurcup", et plein d'autres encore.

Il y a plusieurs tailles, plusieurs formes, et autant de couleurs que dans un paquet de Dragibus.

"Et comment qu'on fait?" qu'elle dit la même dame au fond (mais je la sens intéressée la dame, je sens qu'elle va s'avancer...)


Ben, il faut la mettre dedans. Avant que ça atteigne le jean blanc. Oui, c'est une coupe en silicone que l'on place dans le vagin, qui recueille le sang de tes entrailles, que tu vides régulièrement en allant aux WC, que tu laves à l'eau et au savon et que tu replaces ensuite pour continuer tranquillou ta journée. A la fin de ton cycle, tu stérilises, et c'est reparti pour le prochain cycle.

J'entends des gens au fond de la salle qui disent "mais beuuuuurkeuuuu, c'est trop dégueuuuuu". Et même devant tiens.

Alors toi femme, je vais te dire pourquoi c'est trop géniaaaaal la cup. Et toi, l'homme, je t'ai dit de t'arrêter de lire combien de fois déjà? Ça suffit maintenant!

1. C'est économique et écologique
Bon, si on fait fi du coup d'investissement initial bien sûr. Ça coute chouia plus qu'un paquet de tampons. Mais bon, c'est comme tout truc non jetable, il faut casquer un minimum au départ, mais sur le long terme (et même moyen terme, voir court terme si tu fais partie de la catégorie chutes du Niagara mensuelles), tu t'y retrouveras. Grosso merdo, vu le prix d'une boite de tampons (par exemple hein, je connais pas le prix des serviettes, j'en n'utilisais pas), et sachant combien il m'en fallait pour chaque cycle, à peu près, à la louche (grande louche hein, on va pas chipoter j'ai pas les prix en tête), en 6 mois, c'est amorti. Et après, c'est cadeau. Après 6 mois d'utilisation, tu gardes ton jean blanc blanc pour rien du tout.

Et en plus donc, pas de déchets (à part le côté organique hein... forcément, faut bien que ça aille quelque part). Pas de tampons jetés dans les toilettes, pas de serviettes jetées dans la poubelle. 100% green attitude! La COP22 au Maroc sera sauvée par la cup!!

2. C'est hygiénique
Bon, alors là, il va falloir faire jouer la carte ouverture d'esprit aussi large que le grand canyon mentionnée plus haut. C'est plus hygiénique parce que la cup est faite en silicone médical. Tu peux la nettoyer et la stériliser à l'eau bouillante. Les serviettes et les tampons, c'est bourré de parfums et autres cochonneries. Pas bon pour le corps. Et tant que le sang n'est pas en contact avec l'extérieur, pas d'odeur. Direct à la trappe. 

Et surtout, fini les infections vaginales à répétitions à cause des dites cochonneries chimiques!! Et oui, pour moi, ça a été radical. Alors bon, ça peut arriver encore de temps en temps hein, c'est pas non plus un médicament. Mais ça aide!

En revanche, à l'utilisation, j'avoue, ça peut être chouia risqué (voir 2ème partie du point 3 pour mieux comprendre)

3. C'est pratique
Si tu pars en vacances une semaine, et que paf, pas de bol, ça tombe pile poil la mauvaise semaine, tu pars avec ta cup. Et c'est tout. Pas toute l'armada de la protection, tampons flux abondants pour les premiers jours, tampons flux moyen pour les jours suivants, et tampons jeunes vierges pour les derniers jours. Vous pouvez remplacer tampons par serviettes, même principe.

...

C'est maintenant que j'en reviens à la référence au point 3 de mon point 2. Niveau praticité. Oui, voilà, tant que tu es dans ta salle de bain, à la maison, ou mieux, sous la douche, c'est top moumoute. Tu peux la vider et la laver facilement, et la remettre en 3 secondes.

C'est quand tu es à l'extérieur donc que ça se corse. A moins d'avoir accès à des toilettes avec le lavabo juste à côté (et pas de l'autre côté de la porte donc), la manip devient un peu plus compliquée.

Parce que soyons honnêtes, tu ne t'en sortiras pas les mains blanches. Jean blanc. Jeu de mots. Mouahhahahahaha!! Bref, il y a des fortes probabilités (on va dire 100% hein) que tu t'en mettes sur les doigts. Pas d'applicateur jetable ici. Ton applicateur, c'est tes doigts. Tes petites mains fragiles et délicates. Ah ciel, du sang!

Donc il faut prévoir les mouchoirs (le PQ fait l'affaire hein...). Éventuellement une petite bouteille d'eau (je fais sans maintenant, et je m'en sors très bien, juste avec les mouchoirs/PQ, ça va nickel). Juste le temps de sortir du WC et d'atteindre le lavabo. Sans toucher les murs et en ouvrant le loquet de la porte avec les dents.

 4. C'est facile d'utilisation
Bon, j'avoue, les débuts peuvent être sont un peu difficiles. Entre la fois où tu as mal positionné ta cup (et donc fichu le jean blanc), la fois où tu as tardé à la vider (et hop, encore le jean blanc qui prend) et la fois où tu n'arrivais pas à l'enlever ("ça y est, c'est foutu, elle m'est remonté dans l'estomac c'est sûr, va falloir que j'aille aux urgences et qu'on m'ouvre le ventre pour l'enlever!!!!"), y'a de quoi flipper. J'entends tes peurs. Mais une fois le coup de main pris, tu peux même le faire en te lavant les dents avec l'autre main. Bon, ok, peut-être pas, c'était juste une image.

Et je te rassure, elle ne remontera nulle part. Physiologiquement c'est juste pas possible.



Voilà, c'était mon petit post pré-halloween de rentrée. Fallait bien une entrée sanglante fracassante après des mois d'absentéisme non?

Je t'assure, madame la dame du fond, une fois que tu auras essayé, tu regretteras toutes tes années tampons/serviettes. C'est une des meilleures décisions que j'ai pris. Pour rien au monde je ne reviendrai en arrière. 

Je comptais rentrer un peu plus dans les détails, et puis, je me suis dit que c'était pas le but. Je voulais juste en parler (genre ça fait un siècle que je veux poster sur le sujet), parce que je trouve que c'est important que nous les filles (oui, non, pas toi l'homme qui a tenu à lire jusqu'au bout) de pouvoir trouver des trucs qui nous facilitent la vie pour cette foutue chiotte de période mensuelle. Et puis, y'a tout ce qui faut sur internet, mode d'emploi et tout le tralala.

Et pour celles qui aurait peur de la taille du machin, voilà la photo de la mienne (taille S, celle du premier jour et des fins de règles, l'autre, c'est la taille L), avec un repère visuel.


Bien choisi le repère visuel hein? Habillé en blanc et tout. Par contre, il a préféré garder son masque pour conserver son anonymat. Mouhahahahaha.

Et surtout, je voulais dé-dra-ma-ti-ser. Parce que des "dames au fond" qui te disent "beuuuuuuurk mais c'est dégueu", j'en ai croisé des tas. Alors je veux dire, dégueu pour dégueu (hein? soyons honnêtes non? tampons ou cup, même combat, t'as de grandes chances d'en avoir sur les doigts), autant que ce soit à ton avantage.

Mon nouveau gynéco lui, quand je lui en ai parlé juste comme ça en sortant du cabinet la dernière visite, il m'a dit "oooooh c'est vrai? mais asseyez-vous donc pour me raconter!". Il en avait entendu parler, mais je crois que j'étais la première utilisatrice à lui en parler en vrai. Il était ravi.

En fait moi je voulais juste m'assurer que y'avait pas de risque d'aspirer le stérilet en l'enlevant... Mouahahahahaha!! (oui, on a aussi le droit d'avoir des questions cons).

Et puis, pour vous laisser sur le "dédramatiser" justement... je partage une image que ma copine M. m'a envoyé y'a quelques mois. J'ai ri pendant des jours. Sérieusement. Des jours. J'en ri encore rien que de la regarder (pire, il me suffit juste d'y penser pour en rire). Et chaque fois que je change ma cup, je pense à M. du coup (c'est glamour hein M.?).

Crédit image: Laetitia Aynié

Un peu comme un bizutage de la cup quoi...

Je vous rassure, je n'ai jamais repeint les murs de ma salle de bains...


Allez, je vous laisse. Si vous êtes utilisatrices, n'hésitez pas à laisser un commentaire juste en-bas là. Ça en aidera peut-être quelque unes à sauter le pas! Et si vous avez des questions, pareil: je pourrai peut-être vous renseigner.

Et puis sinon, j'en profite pour vous souhaiter une bonne rentrée à toutes (et à tous... vilain). Ici, 5ème pour la grande, CM1 pour le deuz, et la maison avec la nounou pour le schtroumpf. Deux jours à peine et je suis déjà fatiguée. Ça promet!


Update:

Pour les celles qui sont intéressées par la chose et prête à tenter l'aventure ou qui ont besoin d'en changer (pour le fun, on est d'accord, histoire de changer de couleur, parce que ça dure des années ce petit bout de silicone), au Maroc, vous pouvez en trouver chez Nature & Eveil, soit en boutique à Rabat, soit sur leur site Internet:

Nature & Eveil

Pour la petite histoire, j'avais acheté la mienne là-bas, sur le site, et c'est l'homme qui était à la maison quand le paquet est arrivé, et il a ouvert. Il m'a appelée au boulot, en me demandant "mais c'est quoi ce truc?". J'en ai pleuré de rire, assise sur ma chaise devant mon ordi, à essayer de lui expliquer ce que c'était (non parce qu'il insistait le bougre "mais, dis-moiiiii, c'est quoiiiii?"), sachant que je suis en open-space... Un grand moment...





Rendez-vous sur Hellocoton !
Pin It!

9 commentaires:

  1. Apres 15 ans de pilulle, dont 4 sans plus aucune regles je decide d'une part d'arrêter la pillule, et de l'autre de commencer la cup. Je l'essaye en cours de cycle (oui c'est pas préférable pr eviter de se bloquer) je me dis ol ca devrait aller ... a tester. Les anglais arrivent 30 jrs apres l'arrêt du dernier comprimés, le jour du mariage d'une copine ou j'avais prevu une robe ... blanche biensur !! Ni une ni deux je met la cup le matin, je la change en debut daprem chez moi (histoire de voir la contenance) et c'est parti pr le mariage. Toutes les 2 h j'allais zieuté si pas de fuite. Arrivé 12h plus tard je la retire, et la super contente de la journée aucune fuite :) apres effectivement le changement en dehors de chez soit (genre au taf) c'est un peu plus sportif... mais pr une premiere je ne suis pas déçue.

    RépondreSupprimer
  2. C'est intéressant comme article. Je vais peut être sauter le pas. J'ai découvert les tampons cet été (ouf g pu profiter de la piscine).Merci pour cet humour avec un sujet si beuuurk. Bonn journée ����
    Chauba

    RépondreSupprimer
  3. bonjour,
    ça fait plus de 5 ans que j'utilise, et je viens juste de changer de cup, donc c'est hyper économique. J'ai changé pour ..... changer ! comme un panalon qui vous va encore mais vous avez envie d'un nouveau pour la rentrée !
    Merci pour ce petit billet plein d'humour.... ça en fera peut-être passer quelques-nes du coté de la cup !

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ce billet, moi qui me tâte depuis des mois à essayer la Cup, je vais franchir le cap finalement !!
    Stéphanie

    RépondreSupprimer
  5. J'adore ton repère visuel, buahahah !!! Bon ben, moi, tu sais, je suis conquise et militante de la cause... Une pour toutes, toutes pour la cup... WORLD CUP !!! :-P

    RépondreSupprimer
  6. Stérilet hormonal donc pas trop concernée par les règles et donc la coup, mais un grand big up Yas, trop fort ton article, j'ai bien rigolé ! Des bises

    RépondreSupprimer
  7. J'ai ri, j'ai ri!! merci!!
    Pareil ici, j'en ai entendu parler il y a belle lurette mais je ne m'y suis mise qu'au retour de couche après mon 3ème. J'ai d'abord été super séduite, pas peu fière de constater que moi, dès le 1er cycle, c'était fingers in the nose... Et puis maintenant je galère... c'est bizarre non? Je varie les pliages mais ce qui fonctionne une fois ne fonctionne plus la suivante... C'est frustrant, parce que c'est tellement génial quand ça marche!! Je t'épargne toutes les questions idiotes que je me pose (genre, j'ai une malformation du vagin ou quoi, c'est quoi ce binz?). Bref, je ne compte pas lacher l'affaire... Je viens tout juste de recommencer la pilule (fin d'allaitement), peut-être qu'avec un flux différent... J'ai hésité pour le stérilet, j'avais peur de tirer dessus par effet ventouse... Et sinon tu utilises 2 tailles donc? En tout cas, bravo pour cet article!! J'adore et j'adhère! Et même réaction avec cette image!!

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour ce fou rire au saut du lit !
    Ici aussi j'ai sauté le pas après le troisième enfant. Un stérilet (au cuivre et sanglant, of course) et une cup, parce que j'étais enfin une dame (celle du fond, qui disait "beurk" au début) !
    Ça demande un peu d'entrainement, mais pas pire que les tampons, les premières fois, et après finger in the nose. Pour tout te dire, j'ai même vécu mon baptême du sang, euh feu, en étant bloquée dans un aéroport puis dans un train en Norvège le jour hémorragique... et je m'en suis sortie!

    RépondreSupprimer
  9. La cup a changé ma vie de femme ! Au boulot, à la maison, en camping, en courant, en nageant, le jour, la nuit dès les premiers signes...
    Et j'adore savoir que je ne suis pas la seule fan !

    RépondreSupprimer

Pour laisser un com, écrivez votre mot (sympa seulement), et choisissez soit de vous identifier si vous avez un compte Blogger, soit Nom/URL si vous avez un blog (ou pas). Ensuite, cliquez sur "Publier"!

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...